22, rue Voltaire, 69600 Oullins
Accueil : 04 78 51 32 86 ; Funérailles : 06 40 99 58 88
contacts@paroisseoullins.net

Il siégera sur son trône de gloire

Saint-Martin / Saint-Viateur / N.D. de l'Assomption / N.D. du Roule

Il siégera sur son trône de gloire

et séparera les hommes les uns des autres  » (Mt 25, 31-46)

Dimanche 22 novembre 2020, Fête Notre Seigneur Jésus Christ Roi de l’Univers — Année A
14ème dimanche confiné

Le Christ Roi que nous fêtons aujourd’hui est un Roi serviteur, un Messie crucifié : dans son Royaume, les pauvres sont premiers et ceux qui souffrent sont les préférés de Dieu. Ce Royaume qui renverse les  hiérarchies du pouvoir et de la richesse, nous sommes invités à y prendre place dès aujourd’hui. Acclamer le Christ Roi, c’est nous engager à reconnaître son visage jusque dans le plus petit de nos frères.

ÉVANGILE
«  Il siégera sur son trône de gloire et séparera les hommes les uns des autres  » (Mt 25, 31-46)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples  :
    «  Quand le Fils de l’homme viendra dans sa gloire,
et tous les anges avec lui,
alors il siégera sur son trône de gloire.
    Toutes les nations seront rassemblées devant lui  ;
il séparera les hommes les uns des autres,
comme le berger sépare les brebis des boucs  :
    il placera les brebis à sa droite, et les boucs à gauche.

    Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite  :
‘Venez, les bénis de mon Père,
recevez en héritage le Royaume
préparé pour vous depuis la fondation du monde.
    Car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger  ;
j’avais soif, et vous m’avez donné à boire  ;
j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli  ;
    j’étais nu, et vous m’avez habillé  ;
j’étais malade, et vous m’avez visité  ;
j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi  !’
    Alors les justes lui répondront  :
‘Seigneur, quand est-ce que nous t’avons vu… ?
tu avais donc faim, et nous t’avons nourri  ?
tu avais soif, et nous t’avons donné à boire  ?
    tu étais un étranger, et nous t’avons accueilli  ?
tu étais nu, et nous t’avons habillé  ?
    tu étais malade ou en prison…
Quand sommes-nous venus jusqu’à toi  ?’
    Et le Roi leur répondra  :
‘Amen, je vous le dis  :
chaque fois que vous l’avez fait
à l’un de ces plus petits de mes frères,
c’est à moi que vous l’avez fait.’  

    Alors il dira à ceux qui seront à sa gauche  :
‘Allez-vous-en loin de moi, vous les maudits,
dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges.
    Car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné à manger  ;
j’avais soif, et vous ne m’avez pas donné à boire  ;
    j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas accueilli  ;
j’étais nu, et vous ne m’avez pas habillé  ;
j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité.’
    Alors ils répondront, eux aussi  :
‘Seigneur, quand t’avons-nous vu
avoir faim, avoir soif, être nu, étranger, malade ou en prison,
sans nous mettre à ton service  ?’
    Il leur répondra  :
‘Amen, je vous le dis  :
chaque fois que vous ne l’avez pas fait
à l’un de ces plus petits,
c’est à moi que vous ne l’avez pas fait.’

    Et ils s’en iront, ceux-ci au châtiment éternel,
et les justes, à la vie éternelle.  »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Bandes d’évangile Fibre optique | Télé, Internet et Téléphonie par fibre optique | Fibre  Direct
François Veyrie

Commentaire

– Le partage entre les bénis et les maudits ne résulte pas d’une décision autoritaire du roi-juge. C’est le comportement de chaque individu qui en décide, et cela par rapport à la pratique effective de l’amour  fraternel. Voilà qui éclaire et illustre d’autres passages du Nouveau Testament, par exemple cette affirmation de saint Paul : “N’ayez aucune dette envers autrui, sinon celle de l’amour fraternel. Car celui qui aime son prochain a pleinement accompli la loi” (Romains 13,8). De son côté, l’évangile de Jean rapporte ces paroles de Jésus : “Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Qui croit en lui n’est pas jugé ; qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au nom du Fils unique de Dieu” (Jean 3,17-18).

– Depuis quelque temps, on parle beaucoup de “dialogue interreligieux”. Or notre parabole précise que “toutes les nations seront rassemblées” devant le Fils de l’homme siégeant sur son trône de gloire. “Toutes les nations”  : autant dire les hommes de toutes croyances et religions. C’est à ceux-là que le divin juge déclare : “Chaque fois que vous l’avez fait à l’un de mes disciples, c’est à moi que vous l’avez fait”. Autrement dit, les non chrétiens seront sauvés par leur reconnaissance implicite du Christ, laquelle passe par l’amour fraternel en acte.

La Croix Croire

Commentaire d’Oscar video Fibre optique | Télé, Internet et Téléphonie par fibre optique | Fibre  Direct
Les petits : mes frères – Théobule.org

Prière Universelle
Prière d’action de grâce

Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, avec une joie profonde nous t’offrons notre action de grâce en ce jour où nous fêtons le Christ, Roi de l’univers et Sauveur du monde.

Il a vécu l’humiliation de la croix et tu l’as relevé, tu as tout remis entre ses mains. Merveille plus grande encore peut-être, il est présent dans les plus petits d’entre les siens. Tu bénis ceux qui, sans le connaître, le servent dans leurs frères.

En ton Christ ta puissance éclate : c’est une force d’amour et de service.
Tu veux que ton Esprit la répande en nous pour que nous puissions te prier en toute vérité, et dire d’un même cœur :

NOTRE PÈRE

Prière finale

Dieu notre Père, tu nous appelles à reconnaître jusque dans le plus petit des hommes un reflet du visage de ton Fils.
Inspire-nous des paroles et des actes de justice et de solidarité,
et nous pourrons recevoir en héritage le Royaume que tu as préparé pour nous depuis la création du monde, toi qui nous aimes pour les siècles des siècles.
Amen.

Coloriage