22, rue Voltaire, 69600 Oullins.
04 78 51 32 86
contacts@paroisseoullins.net

Saint Irénée

Saint-Martin / Saint-Viateur / Notre-Dame

Dimanche 28 juin 2020
Fête de saint Irénée

PREMIÈRE LECTURE

« Ils ont lavé leurs robes dans le sang de lAgneau »

Lecture de l’Apocalypse de saint Jean                                  7,13-17

Moi, Jean,
         j’ai vu une foule immense devant le trône de Dieu.
L’un des Anciens prit la parole et me dit :
         « Ces gens vêtus de robes blanches,
         qui son’t-ils, et d’où viennent-ils ? »
Je lui répondis :
         « Mon seigneur, toi, tu le sais. »
Il me dit :
         « Ceux-là viennent de la grande épreuve ;
         ils ont lavé leurs robes,
                   ils les ont blanchies par le sang de l’Agneau.
         C’est pourquoi ils sont devant le trône de Dieu,
                   et le servent, jour et nuit, dans son sanctuaire.
         Celui qui siège sur le Trône
                   établira sa demeure chez eux.
         Ils n’auront plus faim, us n’auront plus soif,
                   ni le soleil ni la chaleur ne les accablera,
         puisque l’Agneau qui se tient au milieu du Trône
                   sera leur pasteur
                   pour les conduire aux sources des eaux de la vie.
         Et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux. »

– Parole du Seigneur.

PSAUME                                                                                          36 (37), 3-4, 5-6, 30-31

R/ Les lèvres du juste redisent la sagesse.                                     36, 30a

Fais confiance au Seigneur, agis bien
habite la terre et reste fidèle ;
mets ta joie dans le Seigneur :
il comblera les désirs de ton cœur.

Dirige ton chemin vers le Seigneur,
fais-lui confiance, et lui, il agira.
Il fera lever comme le jour ta justice,
et ton droit comme le plein midi.

Les lèvres du juste redisent la sagesse
et sa bouche énonce le droit.
La loi de son Dieu est dans son cœur ;
il va, sans craindre les faux pas.

DEUXIÈME LECTURE

 « Un serviteure1u Seigneur doit reprendre avec douceur les opposants »

Lecture de la deuxième lettre de saint Paul apôtre à Timothée     2, 22b-26

Bien-aimé,
cherche à vivre dans la justice,
  la foi, la charité et la paix,
avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un coeur pur.
Évite les discussions folles et simplistes :
  tu sais qu’elles provoquent des querelles.
Or un serviteur du Seigneur ne doit pas être querelleur ;
il doit être attentionné envers tous,
  capable d’enseigner
  et de supporter la malveillance ;
il doit reprendre avec douceur les opposants,
car Dieu leur donnera peut-être de se convertir,
  de connaître pleinement la vérité :
ils retrouveront alors leur bon sens
et se dégageront des pièges du diable
  qui les retient captifs, soumis à sa volonté.

  – Parole du Seigneur.

ALLÉLUIA

Alléluia. Alléluia.
Demeurez dans mon amour, dit le Seigneur.             Jn 15, 9b.5b
Celui qui demeure en moi et en qui je demeure,
celui-là porte beaucoup de fruit.
Alléluia.

ÉVANGILE

« Je veux que là où je suis, ils soient eux aussi avec

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean                                      17, 20-26

En ce temps-là,
les yeux levés au ciel, Jésus priait ainsi :
         « Père saint,
         je ne prie pas seulement pour ceux qui sont là,
         mais encore pour ceux qui, grâce à leur parole, croiront en moi.
Que tous soient un,
         comme toi, Père, tu es en moi, et moi en toi.
Qu’ils soient un en nous, eux aussi,
         pour que le monde croie que tu m’as envoyé.
Et moi, je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée,
         pour qu’ils soient un comme nous sommes UN :
         moi en eux, et toi en moi.
Qu’ils deviennent ainsi parfaitement un,
afin que le monde sache que tu m’as envoyé,
         et que tu les as aimés comme tu m’as aimé.
Père,
ceux que tu m’as donnés,
je veux que là où je suis,
         ils soient eux aussi avec moi,
et qu’ils contemplent ma gloire,
         celle que tu m’as donnée
         parce que tu m’as aimé avant la fondation du monde.
Père juste,
le monde ne t’a pas connu,
         mais moi je t’ai connu,
et ceux-ci ont reconnu
         que tu m’as envoyé.
Je leur ai fait connaître ton nom,
         et je le ferai connaître,
pour que l’amour dont tu m’as aimé soit en eux,
         et que moi aussi, je sois en eux. »

-Acclamons la Parole de Dieu.