22, rue Voltaire, 69600 Oullins
Accueil : 04 78 51 32 86 ; Funérailles : 06 40 99 58 88
contacts@paroisseoullins.net

Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.

Saint-Martin / Saint-Viateur / N.D. de l'Assomption / N.D. du Roule

Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure.

«  Voici l’époux, sortez à sa rencontre  » (Mt 25, 1-13)

Dimanche 8 novembre 2020, 32ème dimanche du Temps Ordinaire — Année A
12ème dimanche confiné

En ces derniers dimanches de l’année liturgique, la Parole de Dieu nous invite à être attentifs aux signes de la venue du Seigneur. Au milieu des multiples sollicitations de notre monde, nous avons à guetter les mots et les gestes qui nous disent que Dieu est là, présent au cœur de l’homme.
Que le Seigneur réveille notre foi et notre vigilance : c’est aujourd’hui qu’il vient à notre rencontre. Tenons-nous prêts à l’accueillir.

ÉVANGILE
«  Voici l’époux, sortez à sa rencontre  » (Mt 25, 1-13)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

    En ce temps-là,
Jésus disait à ses disciples cette parabole  :
    «  Le royaume des Cieux sera comparable
à dix jeunes filles invitées à des noces,
qui prirent leur lampe
pour sortir à la rencontre de l’époux.
    Cinq d’entre elles étaient insouciantes,
et cinq étaient prévoyantes  :
    les insouciantes avaient pris leur lampe sans emporter d’huile,
    tandis que les prévoyantes avaient pris, avec leurs lampes,
des flacons d’huile.
    Comme l’époux tardait,
elles s’assoupirent toutes et s’endormirent.
    Au milieu de la nuit, il y eut un cri  :
‘Voici l’époux  ! Sortez à sa rencontre.’
    Alors toutes ces jeunes filles se réveillèrent
et se mirent à préparer leur lampe.
    Les insouciantes demandèrent aux prévoyantes  :
‘Donnez-nous de votre huile,
car nos lampes s’éteignent.’
    Les prévoyantes leur répondirent  :
‘Jamais cela ne suffira pour nous et pour vous,
allez plutôt chez les marchands vous en acheter.’
    Pendant qu’elles allaient en acheter,
l’époux arriva.
Celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces,
et la porte fut fermée.
    Plus tard, les autres jeunes filles arrivèrent à leur tour et dirent  :
‘Seigneur, Seigneur, ouvre-nous  !’
    Il leur répondit  :
‘Amen, je vous le dis  :
je ne vous connais pas.’

    Veillez donc,
car vous ne savez ni le jour ni l’heure.  »

    – Acclamons la Parole de Dieu.

Évangile Dessin animé Fibre optique | Télé, Internet et Téléphonie par fibre optique | Fibre  Direct
Les vierges folles et les vierges sages : Théobule.org

https://www.theobule.org/video/les-vierges-folles-et-les-vierges-sages/476

Commentaire

Qu’est que c’est cette huile qu’il faut avoir en réserve, que l’on ne peut partager ?
Serait se l’accumulation de nos bonnes actions  ?
Notre empressement à proclamer l’Évangile  ?
L’attention sur ceux qui constituent nos communautés  ?
Respecter les commandements et les faire respecter  ?


La finale de l’évangile avec l’image de la porte fermée, le « je ne vous connais pas » et l’invitation pressante à veiller pourraient susciter quelque angoisse chez le croyant, toutefois, le contexte de la parabole nous prévient contre toute tentation de faire de la crainte de la damnation l’unique moteur de notre vie spirituelle. En effet, les dix vierges se rendent à des noces et non à un enterrement. Elles sont poussées par le désir de rencontrer l’époux. On les imagine aisément toutes frétillantes à l’idée de prendre part à la fête et pas le moins du monde angoissées par la perspective d’être refoulées à la porte de la salle des noces. Dans cette parabole, il n’est question que de désir et d’amour sous le signe de l’attente et cette attente va précisément révéler quel amour alimente le désir des vierges.


Toutes attendent, mais toutes s’endorment, les insouciantes comme les prévoyantes :
Le tort commun  ? N’avoir pas su veiller.
Le tort des insouciantes  ? N’avoir pas fait réserve d’huile, bien sûr.
Leur plus grand tort à toutes  ? Penser qu’à l’heure où – enfin  ! – l’Époux arrive, on peut s’absenter pour faire un tour chez le marchand.


Si elles l’avaient accueilli, avec leurs lampes éteintes, certes soucieuses de n’avoir pas fait réserve d’huile quand il en était temps.
Si elles l’avaient accueilli, tremblantes comme la flamme qui s’éteint…
Lui, l’époux, les aurait vues et reconnues et lui, il leur aurait donné cette lumière qui leur manquait  :
Celle qui, indépendamment de nos maigres réserves, brille en son cœur et sur sa face.

bandes d’évangile Fibre optique | Télé, Internet et Téléphonie par fibre optique | Fibre  Direct

François Veyrié
Prière Universelle
  • Nous pouvons nommer devant le Seigneur les personnes malades, seules ou âgées.
  • Nous pouvons confier au Seigneur tout le personnel soignant, en particulier ceux que nous connaissons.
  • Nous pouvons confier au Seigneur nos peurs, celle d’être malade, celle de manquer, celle d’être isolé…
  • Nous pouvons nommer certains pays en conflit ou qui vivent de grandes violences ou des déchirements comme en Côte d’Ivoire, en Syrie, au Liban, dans le Haut Karabakh, aux USA….. Et demander au Seigneur qu’il offre la paix et la justice à ces peuples.

Prière d’action de grâce

Grande est ta Sagesse, Seigneur Dieu, et admirable son action.
Elle vient à la rencontre de ceux qui la cherchent et leur découvre tes chemins.

Nous te rendons grâce car Jésus Christ est pour nous cette Sagesse.
Il nous conduit sur notre chemin d’humanité pour vivre en disciples aimés et aimants.
Il nous oriente vers le Royaume qui est là et qui qui vient.
Il nous mène vers le moment où nous verrons ta face, et où nous serons pour toujours près de lui, pour toujours les uns avec les autres.

Grande est ta Sagesse, Seigneur Dieu, mais grande aussi notre folie !
Quand l’huile de nos lampes vient à manquer, souviens-toi de Jésus Christ.
En son nom, donne-nous toi-même ce que tu attends de nous : l’espérance… Car tu nous aimes et tu veux exaucer la prière que ton Fils nous a apprise, et qui est toujours nouvelle :
– Notre Père…

Prière finale

Seigneur notre Dieu, tu fais irruption dans nos vies quand nous ne l’attendons pas. Aide-nous à rester éveillés, à faire provision de patience et d’espérance, et à reconnaître, au milieu de nous, les signes de la présence de Jésus, le Christ, notre Seigneur, lui qui est vivant avec toi et le Saint-Esprit maintenant et pour les siècles des siècles. Amen

Coloriage